Alors que je cherchais la raison
Pour éviter des coups de canon
J’ai vu que j’étais pris pour un con
… J’ai rebati toutes mes opinions

Utilisez la sécurité
Pour amoindrir l’égalité,
Et quel respect pour la liberté!
Et celui de la fraternité?

En regardant les marchés trembler
J’ai vu, ce dont ils sont apeurés,
L’ordre induit par la fermeté.
Et la force qui peut les calmer.

Une main forte, apaisante
Qui réduit l’effet de la rente,
Investit dans l’oiseau qui chante
Pour éviter les années trentes.

C’est une humble révolution
De rénover la constitution
Avec une juste proportion
Pour ignorer toutes les factions

Entre sécu et médicaments,
C’est pour les soins le reboursement!
Il suffit d’être intelligent,
La prévention ça sauve des gens.

Je vis grâce à l’agriculture
Je veux pas d’un steak qu’on sature
Et surtout pas qu’on le torture
Le bio c’est surtout la nature.

Il faut des logements par millions,
Ecolo pour les rénovations.
Progressif sur les transactions
Et interdire les expulsions.

Rechercher, investir, développer
Pour une énergie renouvelée,
Renouvelable, dénucléée.
Faut aussi plus de sobriété.

Augmentons le salaire des femmes,
Le tout sans aucun état d’âme.
Elles contribueront à l’impôt.
On part tous en retraite plus tôt!

Ne jouons pas l’anthropocène,
Comme au théatre, sur scène.
Reconstruisons ce qui nous gène
Avant de voir où ça nous mène

Arrêtons tous leurs bavardages,
Mettons de côté les clivages
Réutilisons le partage
Sauvons la Terre, soyons sages

Poursuivons tous les fraudeurs fiscaux
Et les mouvements de capitaux.
Finance et banque: séparation.
Instaurons le droit de préemption.

Cela dit, demain j’ai grand espoir
Que dans le secret de l’isoloir
Tu recherches un futur moins noir
Et des politiques sans déboires

Ils sont héros de la république
Ceux qui parfois sèment la panique
Portant l’héraut de la république
Que n’arrête plus aucune pique.

si la competition des idées
c’est cela qui nous fait avancer,
seulement par la contradiction
peut aparaitre la progression